Vangual – le verrou du temps – Forman – 2018

Quatrième de couverture

« Dwilom, vieux nain et maître brasseur, n’est vraiment pas en veine. Alors qu’il effectuait un acheminement important de tonneaux de bière jusqu’à Tamatur, la cité souveraine, le voilà maintenant encombré d’un compagnon de voyage indésirable dont la bêtise est aussi profonde que le gouffre qui lui sert d’estomac. Et comme si cela ne suffisait pas, Dwilom va se retrouver mêlé à un sombre complot aux répercussions  inimaginables.

Loin de là, à Borthalion, un frère et une sœur, reviennent au pays après de longues années d’absence. Mais de mystérieux meurtres sévissent dans la région et semblent être les prémices d’une plus longue tragédie. Des destins différents…. ».

Mon avis

Une odyssée. Ce sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit. Une odyssée hilarante avec les pieds nickelés. Dès les premières lignes, l’émotion est présente. Ainsi que l’humour. Un humour qui n’ôte rien à la beauté du roman. Un nain râleur et tendre comme un chamallow. Un enfant perdu. Au passé et au destin énigmatiques. Des animaux fantastiques. Exotiques. Des jumeaux qui découvrent à nouveau les terres de leur enfance. Quel rapport entre eux? Plus qu’il n’y paraît. Le peuple et la royauté. Vangual….

Une histoire. Plutôt des histoires fantastiques. Un humour fin. Je me suis surprise à rire aux éclats. Parfois. A sourire. Aussi. Face aux situations abracadabrantes. Aux discours truculents. Aux personnages aussi déroutants les uns que les autres. Aux situations rocambolesques. Une impression d’être sur la route du pays des merveilles. Dans les arènes romaines. Le Mowk m’a fait hurler de rire ainsi que certaines scènes. Scènes de tendresse avec  ce petit enfant Quardien. Une fin mystérieuse. Féérique. Mortifère. Drôle. Dramatique. Poétique. Surprenante.

Vangual – le verrou du temps est un roman atypique. Comme j’en ai rarement lu. Un mélange de conte de fée. De combats de titans. De mondes fantastiques aussi différents les uns que les autres. Chaque ligne, chaque page, chaque chapitre vous fait pénétrer dans un monde différent mais qui complète le précédent et le suivant.

Vangual – le verrou du temps est un roman qui se dévore. Dont on se délecte. Un roman que l’on savoure jusqu’au point final. En le refermant, on se rend compte des déferlements d’émotions qui nous ont accompagné durant toute la lecture. Les images continuent à flotter dans la tête tant ce fut beau et envoûtant. J’ai aimé chaque personnage avec ses mystères. Ses différences. Un vrai régal.

Laissez vous emporter au rythme des mots. Des aventures. Des situations rocambolesques. LE livre à lire pendant ses vacances.

Ma note 18/20

ISBN  9781980627760

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s