Publié dans policier, romans

Sur le pont supérieur – Jacques Dompnier – 2018

Quatrième de couverture

La commissaire principle Phylis était à bord d’un navire  cinglant vers les Açores. En voyage de noces avec son mari Jérôme, Phylis goûtait une paix qui adoucissait le bleu de ses yeux. Mais bientôt les évènements se précipitèrent et ce lieu d’agrément céda la place à un magistral imbroglio. Chaque visage devenait suspect, les morts restaient incompréhensibles; le ou les assassins demeuraient cachés derrière un masque indéchiffrable. Un naufrage couronna le tout. Il fallut toute la sagacité de Phylis pour pénétrer une filière surprenante et raccorder tous les fils.

Mon avis

Le titre fait penser à une croisière peinarde. Une histoire d’amour. Est-ce le vrai tableau? Au premier abord, effectivement. Mais, une croisière légèrement entachée d’un cadavre. Dans l’indifférence quasi générale des croisiéristes. Ainsi débute une enquête énigmatique. Qui est cette femme? Accident ou assassinat?

Dès la première ligne, la première page, le ton est donné. Malgré un environnement paradisiaque. Mauvaise augure?  Le rythme  de l’enquête est soutenu. L’intrigue se tisse et se diversifie au fil de la lecture. Que se passe t-il dans ce groupe qui voyageait pour passer de beaux moments?  Pour passer de bonnes vacances à bord de ce bateau?  Le compte à rebours est lancé. Qui croire?

Sur le pont supérieur est une enquête hors normes où les surprises sont à chaque page. A chaque chapitre. La lecture se fait d’une traite avec un plaisir et une curiosité intenses. Les personnages atypiques sont aussi énigmatiques que les crimes commis. Tout se passe en douceur. Oui, j’insiste. En douceur. Peu ou pas de courses poursuites, de coups de feu intempestifs. Mais de l’humanité, de l’amour, de la vie. De bons moments entre personnes qui s’apprécient. Eh oui, lune de miel oblige. Cependant, tout le monde est présumé coupable jusqu’à preuve du contraire, ainsi que la loi ne le dit pas.

Sur le pont supérieur est un vrai roman policier. Ne vous fiez pas au titre. De très beaux moments d’enquête. Des moments de déception et de doute. De suspicion. Puis l’inimaginable. L’inavouable. Ce moment où le ciel vous tombe sur la tête vous laissant abasourdi. Pourquoi cette personne? Pas elle! Dire qu’elle était avec tous les autres… sur le pont supérieur!

Ma note 17/20

9782375440421   Ed. Brumerge   10 p.   11€

Publicités

Auteur :

Je suis une passionnée de littérature étrangère. Mon rêve, vous faire découvrir les littératures d'Afrique. Surtout, les écrivains méconnus pour la plupart. Vous êtes tous les bienvenus. Visitez mon blog, promenez, vous et, surtout, parlez-en autour de vous

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s