Pavane Alexandrine – Dominique Gogny -2016

Quatrième de couverture

Béatrice est chartiste à Alexandrie. Elles fouille les archives des grandes familles locales et soudain, au soir d’une vie turbulente, parait dans son ciel méditerranéen la comète d’un nouvel amour qui se dirige vers Rouen, sa ville et celle de François un musicien qui entre comme par effraction dans sa vie. Elle compose alors sur sa tablette une pavane littéraire faite de brefs messages écrits dans la spontanéité de l’émotion. Quand la musique se tait, la plume se fait scalpel et dissèque dans un épilogue fulgurant de lucidité le cadavre d’un fol amour.

Chronique

Peux t-on qualifier un livre de ballade musicale? Ce sont les mots qui me sont venus à l’esprit en lisant Pavane Alexandrine. Avoir un amour épistolaire, est-ce un véritable amour? Pourtant, il y parait quand les mots font chanter les cœurs et danser la vie. Quand l’avenir se fait tendresse et que le présent se fait passion. Entre l’Egypte et la France, un tendre échange voit le jour et devient chaque jour plus fort et plus intense. Une vie qui se raconte par le biais de courriers. Un amour qui devient tendrement passionné.

Une femme amoureuse raconte sa vie. Leur vie. Les moments de doute. De remords. D’angoisse. De bonheur. Ce moment où les mots deviennent poésie. Une poésie qui chante la musique. La musique de l’hymne à l’amour. Qui est cet homme à qui ces tendres récits sont destinés? Cet homme qui reçoit les mots de l’amour-passion, peut-être, de l’amour-mortifère? Comment aime t-il en retour? Quel genre d’amour au titre de films ou de musique classique?

Une lecture qui se fait d’une traite tant les mots sont beaux. Touchants. Bluffants. Crus. Nous découvrons la vie Alexandrine à travers le regard d’une femme qui laisse avec bonheur son regard s’égarer sur la vie qui l’entoure. Pavane Alexandrine nous démontre que l’amour malgré la distance se nourrit de passion. De la tendre vision de l’aimé. Une passion qui peut déboucher sur une froide réalité. Un ego surdimensionné. Un égoïsme à toute épreuve. Un éveil rude au non amour. Béatrice fera face à François et à l’égocentrisme de ce dernier. Un jour viendra le temps de la rédemption. Un jour.

Note 18/20

9782919270064   Editions Les Trois Platanes   163 p.   18€

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s