Publié dans Fantastique, fantasy, romans

La pyramide du lac perdu – Azaël Jhelil – 2019

Quatrième de couverture

« Il reposait sur sa couche aux draps bleu nuit, depuis toute une éternité,
Sans vraiment dormir,
Sans vraiment mourir,
Et ce jour enfin, quinze siècle enfuis, il attendait des invités »

Poursuivie par la vindicte du semi-lacertys, la Conjuration de Tanglemhor  a traversé les mers pour arriver en Australie. Guidés par la vision du vénérable Kannlis, les rebelles s’aventurent dans le Jardin de l’Hiver, à la recherche du repaire disparu du plus terrible sorcier de tous les temps. Au pays de la nuit éternelle, harcelés par un froid insupportable, les conjurés sont engagés dans une entreprise suicidaire. Sur leurs épaules reposent tous les espoirs des peuples du Levant…

Chronique

Des batailles plus tard, c’est  un retour au bercail qui met un baume au cœur et des souvenirs plein la tête. Mais, ce n’est pas le repos du guerrier pour Oriana et ses amis. Loin de là! L’aventure continue. D’ailleurs, s’est-elle arrêtée un jour? Une recherche à faire. Une bataille à livrer. Que dis-je? LA bataille à livrer. Celle de toutes les peurs. Celle de tous les espoirs. Celle des derniers espoirs. Comment s’y prendront Oriana et sa bande d’amis? Trouveront-ils la solution qui apportera enfin la paix dans les mondes et surtout en Australie?

Dans la pyramide du lac perdu, les personnages sont toujours aussi beaux (ils ont leur propre beauté). Ils sont toujours aussi étranges, voire sophistiqués. Nous découvrons le côté sentimental des personnages. Leur vulnérabilité. Ce qui les rend presque humains pour ne pas dire complètement humains. Nous traversons des contrées fantastiquement belles et souvent dangereuses. Les batailles sont superbes et de grande envolée. Comment vont s’en sortir nos héros? Arriveront-ils à rétablir la paix et la sérénité? Survivront-ils aux batailles homériques? Arriveront-ils à exterminer le grand sorcier?

Nous retrouvons dans la pyramide du lac perdu les superbes descriptions de l’auteur qui nous font découvrir, avec une soif inextinguible, ce monde fantastique qui nous rend addicts à la lecture, aux personnages et à leurs aventures. Une description qui rend ces personnages attachants et nous fait tourner les pages avec la sensation de partir à la rencontre d’amis, de membres de notre famille. Et non, je n’exagère pas! Et cette bataille finale! Toute en force et en tendresse. Si profondément humaine. Délicieusement sanglante et un brin apocalyptique. Une bataille digne des plus grands films fantastiques.

Note  19/20

9782491069100    Auto Edition     471 p.    16,95€

 

Publicités

Auteur :

Je suis une passionnée de littérature étrangère. Mon rêve, vous faire découvrir les littératures d'Afrique. Surtout, les écrivains méconnus pour la plupart. Vous êtes tous les bienvenus. Visitez mon blog, promenez, vous et, surtout, parlez-en autour de vous

3 commentaires sur « La pyramide du lac perdu – Azaël Jhelil – 2019 »

  1. Merci pour cette super chronique, Lee Ham ! Je suis très content que ce troisième opus t’ait autant séduite que les précédents. Le 4e arrive et je te promets une fin de cycle à la fois épique et émouvante…
    A bientôt !

    J'aime

    1. Je t’en prie Azaël. Oriana et ses potes me font voyager le temps de la lecture. Et même après. J’attends avec impatience le 4ème opus. Merci pour ta confiance et de me permettre de partager leur monde.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s