Requiem à huis clos – Ruriko Kishida 2016

Quatrième de couverture

À Kyoto, lors de l’exposition de Reiko, artiste peintre, une jeune femme est frappée d’effroi devant un tableau. Des éléments présents dans l’œuvre suggèrent que l’artiste sait ce qui est arrivé au mari de cette jeune femme, Takao, disparu cinq ans plus tôt sans laisser de trace. Peu après, sur le lieu même de la disparition de Takao, un corps est découvert. Un meurtre à huis clos qui rappelle étrangement les circonstances de cette disparition : personne n’a pu ni entrer ni sortir, toutes les issues étant verrouillées de l’intérieur.

Chronique

Des agressions. Des corps allongés dans des endroits scellés. Des endroits sensés être inviolables. Fermés à clef. Que se passe t-il? Comment agit l’assassin pour arriver à tuer dans ces conditions? Pourquoi? Des questions qui inquiètent les proches et auxquelles la police tente de répondre. Peut-être qu’il serait plus simple de répondre « Mystère et boule de gomme« . Mais, tout n’est pas aussi simple.

Un mystère qui s’épaissit au fur et à mesure de la lecture. Un mystère qui nous triture le cerveau jusqu’au dernier paragraphe. Qui diantre peut bien être cet assassin fantôme? Comment procède t-il? Nous nous questionnons. Nous élaborons des théories. Nous soupesons la logique des faits. En vain. Le suspens tient en haleine jusqu’au bout. Et là, c’est le coup de massue. Le ciel nous tombe sur la tête. Et ça fait mal.

Requiem à huis clos est un thriller densément léger ou légèrement dense. Au choix. Les superbes paysages japonais défilent. Les très bons restaurants aussi. Nous pouvons y ajouter une mare de sang venue de nulle part qui les noierait au fil des pages. La toile de fond est ces crimes mystérieux. Violents. Prémédités? Requiem à huis clos est un voyage dans l’esprit tortueux des humains. Dans leurs mensonges qui les enlisent dans une vie qu’ils subissent. Des instants fugaces ou pas, qui peuvent pousser à l’extrême. A l’impensable. Un superbe thriller qui fait froid dans le dos.

Note 19/20

9784990874605   Editions d’Est en Ouest   Collection Polar   237 p.    18€

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s