Les murmures du fleuve – Pierre Cousin – 2020

Quatrième de couverture

Louison a 12 ans. Sa grand-mère vient de mourir dans sa petite maison de Chouzé, au bord de la Loire. Après les obsèques, on retrouve une lettre qui lui était destinée, écrite quelques jours après sa dernière visite. Louison y découvre un secret. Cette lettre changera-t-elle sa façon de croquer dans la vie ? Dans le cadre magique de la Loire sauvage, un roman sur la complexité d’être mère, d’être fille, et sur la filiation en général. Mais surtout, un roman sur ces portes de l’adolescence où l’on éprouve les premiers sentiments amoureux, mêlés de soif de liberté et d’aventure.

Chronique

Une grand-mère est toujours précieuse, en général. Il y a toujours une sorte de tendresse qui accompagne la relation que l’on a avec elle. C’est le genre de relation qu’a Louison avec la sienne. Beaucoup d’amour et de partage. Moments précieux. Jusqu’à ce qu’elle lise le courrier que lui a laissé sa grand-mère après le décès de cette dernière.

Nous entrons de plein pied dans un secret qu’une femme souhaite partager avec sa petite-fille. Le puzzle se met en place. Est-ce si simple? Une relation en tant que femme, épouse, fille, très complexe. Une relation qui remet bien des choses en question. Qu’en pense Louison? Appréhende t-elle la complexité de ces nombreux rôles qui, un jour, seront les siens? Que pense t-elle de son avenir après avoir lu la lettre de sa grand-mère?

Ce roman pour adolescents se lit d’une traite. Que dis-je? Il se dévore mot à mot. Sans efforts, le lecteur s’identifie à Louison qui découvre la vie de sa grand-mère. Une vie qu’elle n’imaginait pas. La Loire reste le seul point immuable de ce récit. Elle relie les générations. Elle devient cette eau qui nettoie tout et emporte au loin les mauvais souvenirs. La Loire passe un baume là où ça fait mal. Une très belle histoire.

Note 17/20

9782378739812    Ed. Ex Aequo   Coll. Passerelle    72 p.   8€

2 commentaires

  1. Bonjour Amélie,
    Et grand merci pour votre chronique sur mon dernier petit roman « Les murmures du fleuve ».
    Elle me fait chaud au coeur.
    Bonne continuation
    Pierre Cousin

    J'aime

  2. Bonjour Pierre,
    Je vous en prie. J’ai passé un excellent moment en compagnie de Louison, un personnage très attachant. Avec une belle histoire pleine d’émotions.
    Bonne continuation à vous aussi
    Amélie

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s