Fragments des cris – Didier GIROUD-PIFFOZ – 2021

Quatrième de couverture

La poésie reste omniprésente dans ma pensée, dans ma création. Un amour de plus d’un demi-siècle. Une quinzaine d’ouvrages ou d’ensembles divers. Des plaquettes rares, petits tirages, ouvrages confidentiels, hors commerce ou de bibliophilie. Des recueils pour la plupart totalement épuisés, sans lecteur. Sans partage. Sans écho. Comme mort-nés. Et l’envie de leur donner une nouvelle vie, et l’idée de cette « anthologie personnelle », ces fragments d’écrits. Parlant de la poésie, Jean Joubert écrivait : « elle est faite pour le partage, et le poème n’existe vraiment qu’à l’instant où il est saisi par le regard et la sensibilité du lecteur. Alors, entre lecteur et auteur, s’établit, dans l’émotion, une complicité secrète. » Puissent ces poèmes, pour la plupart oubliés, tracés au long d’un parcours de cinquante années, trouver aujourd’hui ce regard et cette sensibilité du partage…

Chronique

Une couverture noire. Profondément. Dans un coin, un vase discret et  un bouquet de fleurs rouges telle la naissance du monde. Telle la naissance d’une idée qui sort du néant. La parole est prise. Elle raconte. La naissance. La prise de conscience. Les balbutiements de l’être face à la nature. Face à la vie.

Une ode à l’amour. Avec des mots forts qui s’adoucissent avec la venue de l’enfant, fruit de cet amour. Des rimes qui chantent la vie à deux. Qui chantent ces moments forts, doux, intimes qui sont l’essentiel d’un couple. De la vie. De l’intimité de deux êtres qui ont décidé de faire un bout de chemin ensemble. Puis vient le monde qui les entoure. Puis vient la nature, témoin de leur amour. Témoin de la venue du fruit de cet amour.

Fragments de cris est un recueil de poésie qui hurle au monde entier la force de la vie. C’est un cri ou plutôt des cris qui présentent la douce force du destin. La fragilité humaine. La fragilité du temps qui passe. Ce sont des rimes qui s’envolent au gré des moments. Des êtres. Des joies de la vie. Ces moments qui crèent les souvenirs, les rêves des humains. Ceux d’un homme comblé par l’amour. Par la vie de famille. Par le regard posé sur le monde qui l’entoure.

Note 17/20

9782900940877    Ed. Vents des Lettres    129 p.    12€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s