Jusqu’aux frontières de l’enfer – Alassane Cissé – 2019

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Quatrième de couverture

Lorsque par une nuit du mois de juin 2002, Matar Sy sortit silencieusement la voiture de sa mère du garage pour faire une escapade avec sa petite amie, il ne se doutait pas le moins du monde de l’enchainement  d’évènements auxquels il allait être mêlé. Et, quand, plus tard, après son arrestation, avec deux autres suspects, sa mère fera des démarches et parviendra à le faire libérer bien avant son procès et bien avant les autres, un juge d’instruction opiniâtre va lancer toutes les polices du pays à ses trousses. S’engage, alors, entre le jeune homme et la justice, une course-poursuite jusqu’aux frontières de l’enfer.

Chronique

Quel adolescent ou jeune adulte n’a jamais désobéi à ses parents juste pour le plaisir de braver l’interdit? Combien d’entre eux pensent aux conséquences de leur acte? Matar, en faisant son excursion nocturne, ne savait pas qu’il venait de gagner son…

Voir l’article original 261 mots de plus

Publicités

Louis-Philippe DALEMBERT 1962 La mémoire Haïtienne

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Louis-Philippe Dalembert est né à Port-au-Prince le 8 décembre 1962. Il perd son père peu après sa naissance et sera élevé par les femmes de sa famille, dans la religion. Il vivra dans un quartier populaire de Port au Prince, dans un pays sous le joug de  Duvalier Père dit Papa Doc.  Il a fait une formation littéraire et des études journalistiques. Il écrit aussi bien en français qu’en créole.

Très tôt, il quitte ce quartier populaire avec sa famille. Ce thème du « vagabondage » reviendra souvent dans ses écrits, ainsi que la religion, la bible en particulier. Il aime présenter son île sous un regard nouveau et fascinant. Il est titulaire de plusieurs prix littéraires.

PRIX

  • 1987 Grand Prix de poésie de la ville d’Angers pour son manuscrit « Et le soleil se souvient »
  • 1999 Prix RFO du livre « L’autre face de la mer »
  • 2008 Prix Casas de las Americas « les…

Voir l’article original 249 mots de plus

Kangni Alem, auteur et dramaturge Togolais – 1966

LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

9782916101743.jpgKangni Alem est un auteur que l’on ne présente plus.  C’est un écrivain dont la plume a été primée à de nombreuses reprises. Un auteur dont TiBrava est le monde imaginaire où évoluent ses personnages. TiBrava est pourtant un reflet très réel de la société africaine actuelle. Je remercie Kangni Alem pour sa disponibilité. Merci de nous faire entrer dans votre monde. couv_11059

A.D Bonjour, Je m’appelle Amélie Diack. Je vous remercie d’avoir accepté cet interview. J’en suis honorée. Si je vous disais « qui êtes-vous », que répondrez vous?
Kangni Alem Un écrivain togolais cosmopolite ? Cela me définit mieux, je crois. Ou, à défaut, l’inventeur d’un territoire romanesque nommé TiBrava, un espace mosaïque dans lequel j’enclos mes secrets et mes rêves.
A.D Ce monde empiète-t-il sur vos écrits ?
K.A Peu ou prou, puisqu’il est issu d’une expérience sensible de mes pérégrinations à travers l’Afrique. TiBrava est d’abord

Voir l’article original 1 738 mots de plus

PARTENARIAT

Les Maisons d’Edition

evidence-boutique-logo-1524735768.jpgifrikiya2013ganndallogo panthéonlogo_l'harmattanlogo-hcelogo la doxalogolemba

6a85f1_f0c439729b6648c6825c86e95ce521e1

Papyrus_logo

Les auteurs

C’est toujours avec un grand plaisir que j’accepte de chroniquer les auteurs. Quels qu’il soient. Autoédités ou non. Mon plaisir est d’autant plus grand qu’ils renouvellent leur demande. En tant qu’auteure, je sais combien il est difficile de laisser son livre à quelqu’un qui doit dire ce qu’il en pense. C’est la raison pour laquelle, du fond du cœur, je vous remercie de votre confiance.

Ce qui est sûr, c’est que je ne lis ni les résumés ou quatrièmes de couverture, ni les fiches, ni les autres chroniques tant que je n’ai pas terminé. Ainsi, je ne suis pas parasitée.

Les meilleures nouvelles 2018 – Collectif – 2018

Quatrième de couverture

Neuf auteurs publiés en revues nous proposent de découvrir leur voix, leur réalité, leur narration, leur imaginaire. Chaque nouvelle convoque le goût pour ces petites destinées chez les nouvellistes et invite les lecteurs à une première rencontre.

« Le bonheur constant est d’être curieux. » Alice Munro

Mon Avis

Des textes. Concentrés. Autour de la vie. Autour du destin. Peut-être du passage de flambeau si propre à l’humain. Le début de la vie. La fin? Aussi. Différents auteurs. Différents styles d’écriture. Mais, une même tendance au plaisir et à l’art de raconter. De dire. De maintenir le suspens. De donner la soif de tourner les pages. Superbes pages.

Les meilleures nouvelles 2018 ne le sont pas juste parce que c’est écrit. Elles le sont car elles sont belles. Elles savent instiller le soupçon d’angoisse, la soif de rêve, l’étincelle de joie, le grincement de dents, au moment adéquat. Juste ce petit moment qu’a le lecteur avant de se délecter de la suite. Qui sont ces personnages? Quelle a été leur vie? Quelles sont leurs attentes? Quelle est leur histoire?

En quelques mots, en quelques lignes, l’histoire défile. Particulière. Belle. Enigmatique. De belles nouvelles. D’une si grande beauté que l’on souhaiterait que cela ne se termine jamais. Que l’on en redemande. Encore et encore. Avec ce sourire qui ne nous quitte pas. Tout est vie. Tout est doute. Tout est douleurs. Dans ces belles nouvelles.

Dans les meilleures nouvelles 2018, les histoires, les auteurs se suivent et ne se ressemblent pas. Chaque récit est une pépite. Belle. Superbe. Brillante de mille feux. Une pépite offerte à la lecture. Une offrande sur l’autel de la connaissance. De la curiosité. De l’humour. Au fait, connaissez-vous l’origine du rock n’ roll? Une origine presque délicate. Vous obtiendrez une réponse dans les meilleures nouvelles 2018. Ce qui est sûr, c’est que vous vous régalerez.

Ma note 18/20

9782956626305    Outlier Editions   120 p.   12€

Meilleurs vœux pour la nouvelle année

2018 s’en est allée sur la pointe des pieds. Une année riche en découvertes. Découvertes de beaux livres. Découvertes de belles lectures. Découvertes d’auteurs talentueux. Pour cette nouvelle année qui s’installe, je vous présente mes meilleurs vœux. Je vous souhaite beaucoup de beaux écrits et de belles ventes.  Que pour 2019 nous continuons à cheminer ensemble afin de faire découvrir vos oeuvres. Votre talent.  Heureuse année et merci de l’honneur que vous me faites en me confiant vos bébés. Vos oeuvres.

Joyeuses fêtes de Noël

Coucou à tous. Après une année, nous fêtons notre premier Noël ensemble. Je vous souhaite de belles fêtes. Qu’elles soient joyeuses et festives. Faites attention sur les routes. Prenez soin de vous. N’oubliez pas que le Capitaine de la soirée ne doit pas boire une goutte d’alcool. Pour votre sécurité. Pour de merveilleuses fêtes. JOYEUX NOËL!

Enclavia – Nouveaux dieux – Johan Atlas – 2018

Quatrième de couverture

Enclavia vit son apocalypse. Ce monde est impitoyablement frappé par des rayons célestes. Les doit-on à de nouveaux dieux? Sont-ils liés à l’apparition du Guerrier, cet être surnaturel qui prend la vie des hommes comme on fauche du blé? Aujourd’hui, Merlin, descendant de l’illustre mage, semble le seul à pouvoir mettre un terme à ces catastrophes. Son histoire s’entrechoquera avec celle de Fileas, le voleur elfe, et celle de Promptus, le stratège commandant des armées d’Escarith.

Mais sur ces destins croisés, une ombre plane. Un mage noir dont l’identité, les machinations, voire même l’existence, sont incertaines. Est-il réel? Ou Lorussi l’a-t-elle opportunément imaginé, pour couvrir un meurtre politique? Vivez leur aventure, assistez aux luttes pour le pouvoir et découvrez

Mon avis

Deux êtres au bout du monde. D’un monde. Différents physiquement. Culturellement. Différents tout simplement. Deux amis unis par l’extinction de leur monde. Qu’adviendra t-il d’eux? Dans leur monde en plein déliquescence, quel rôle auront-ils à jouer? Seul Merlin a connaissance de la prophétie. n’est-il pas trop tard au vu des attaques de  plus en plus ciblées et violentes?

Enclavia – Nouveaux Dieux nous entraîne dès les premières pages, dans un monde apocalyptique. Un monde où l’enfer semble s’être approprié la planète. Il y a tout ce qu’il faut pour passer un beau moment de lecture. Des personnages hauts en couleur et au caractère bien trempé. Des batailles mémorables. Et… Guerrier. Qui est-il? Quel est son rôle dans ces attaques? Ce peuple habitué à la belle vie arrivera t-il à réagir à temps? Nous naviguons entre guerre et incantations. Entre l’impuissance et le désarroi d’un peuple qui perd ses dirigeants et ses repères. Fileas et son acolyte Gorowin semblent être les spectateurs et les acteurs de cette attaque qui les dépasse.

Ce qui est superbe dans Enclavia – Nouveaux Dieux , c’est que le monde des elfes côtoie celui des géants qui côtoie les mondes planétaires. Un monde unique où tout ce qui vit est la proie de prédateurs venus d’ailleurs. Un monde où les millénaires anciens et nouveaux s’entrelacent. Chaque seconde se vit intensément. Les batailles sont sans fin. La lecture se fait aisément malgré les mots assez savants comme « anthropocentriques », entre autres. Les chapitres sont titrés. Ce qui facilite la lecture et en permet la fluidité.

Dans toutes ces batailles, une superbe histoire d’amour se vit en toute discrétion. Profondément. En dehors du temps, survivra t-elle à ce chaos sans nom? Durera t-elle plus longtemps qu’une estocade? Enclavia Nouveaux Dieux est un roman qui fait rêver et laisse le lecteur imprégné de ce monde et de ses personnages particuliers. Un très beau roman.

Ma note 17/20

9781986756983   343 p.