Publié dans #fantastique, historique, romans, Saga

1520-1522 – Le chroniqueur de la Tour – 2019

Quatrième de couverture

1er janvier 1520, le monde est en paix depuis plusieurs années. Mais les tensions se sont accumulées et sont devenues trop fortes. Partout, les compromis se déchirent et l’humanité se retrouve au bord du gouffre. Dans l’ombre, les grands esprits tentent d’éviter la guerre généralisée qui est sur le point d’éclater. Face à eux, se dressent des forces maléfiques qui s’allient à l’ambition et à la bêtise humaines. De cet affrontement va dépendre l’avenir de civilisations entières.

Chronique

Une rencontre royale. Entre deux rois unis par le sang et l’amour des femmes. Idyllique. Hum, à votre place, je me garderai d’une telle opinion. Cela ne peut que mal se dérouler. Surtout quand l’hypocrisie est de la fête. Ce qui n’empêche pas le monde de tourner. Ce qui n’empêchait pas les conquêtes de se faire avec leur lot de brutalités et de morts.

1520-1522 nous plonge dans l’histoire du monde de cette époque. Une histoire en plusieurs volets. En plusieurs étapes. Que devient Ayne de Montmorency, prisonnier dans l’empire Ottoman? Où en est Cortès, sa conquête sanglante des Indiens et sa soif inextinguible d’or? A t-il enfin assouvi cette soif? Nous suivons l’histoire fantastique du monde. Des mondes. Entre légendes, faits historiques, le monde continue de se transformer sous nos yeux.

1520-1522 Une période de l’Histoire. Une période de guerre, de trahison, de magie, de sang versé. Sang royal ou pas. Une histoire mondiale telle que nous la connaissons. Une histoire restituée avec sa part d’imaginaire. Sa part de magie. A travers deuils, conflits, nous suivons les tribulations des royautés à travers le monde. Nous découvrons des complicités lucratives. Nous épions les fuites royales. Que nous réserve l’avenir? Que ce soit en France, chez les Aztèques ou dans l’Empire Ottoman? 1520-1522 nous offre un début de réponse.

Note 18/20 

9782322036011    Book on Demand   528 p.    15€

 

Publicités
Publié dans romans, Saga, science fiction

Trahisons Mémoires d’un veilleur – Louise Morens – 2019

Quatrième de couverture

Lors d’une mission anodine, Jack disparait sous les yeux de sa femme et d’Alex. Après avoir été contrainte d’observer le passé tragique de son mari, Solène revient sur la Terre où elle dépérit un peu plus chaque jour. Jack réapparait le soir de son anniversaire, mais, c’est Alex qui disparaît alors… Qui s’opiniâtre à détruire la santé mentale de Solène et surtout pourquoi? Les enfants Cooper accepteront-ils les décisions de leurs parents et leurs implications? La quête de vérité des Veilleurs révèlera des trahisons et de lourds secrets. La jeune génération saura t’elle les aider  et les soutenir?

Chronique

Rester en alerte et curieux de tout, c’est la routine pour un veilleur. Alors, quand un vaisseau se trouve au mauvais endroit, au mauvais moment, il est normal que les Veilleurs se posent des questions. Que fait-il là? D’où vient-il? Qui est le pilote? Et c’est le début d’une longue et haletante aventure pour Jack, Solène, leur entourage, leurs amis.

A peine le temps d’ouvrir le livre et nous entrons de plein pied dans l’aventure. Pas de temps mort. L’aventure nous ouvre les bras. Et ce, jusqu’à la dernière ligne. Solène et Jack sont éprouvés dès le début. Sont-ils vraiment ciblés? Pourquoi? Leurs enfants sont-ils à l’abri? Comment les protéger? Nous ressentons leur angoisse, leur peur pour leurs enfants. Pourront-ils les protéger encore longtemps? Qui leur en veut autant?

Trahisons Mémoires d’un Veilleur. Le titre nous annonce ce à quoi Solène et Jack devraient faire face. Nous assistons à des batailles de haute voltige à travers les mondes. Nous assistons aussi à des moments de tendresse intenses. Des moments de vie intense qui nous permettent de reprendre un peu notre souffle dans cette lecture prenante et addictive. Une lecture riche en rebondissements qui nous tient en haleine et attise notre curiosité. Nous vivons des moments forts jusqu’à la dernière ligne en espérant que le mot « fin » n’est qu’illusoire.

Note 19/20

9789523403987    Editions Atramenta    Collection Science Fiction   365 p.     15€

 

 

Publié dans #fantastique, fantasy, Saga

Kyan Rogh – T. 1 – L’artéfact insoupçonné -Charles Chehirlian – 2018

Quatrième de couverture

Dans la nuée des mondes, sur le monde d’Hashkaria, terre de mystères et de légendes, d’honneur et d’infamie, de fééries et d’atrocités où l’acier, la magie et le savoir cohabitent, où des royaumes s’entredéchirent depuis la nuit des temps, où d’autres prospèrent , où des hommes au destin glorieux en croisent d’autres au sombre passé et aux desseins funestes, le monde où le dieu Kyan Rogh, créateur de toutes choses, est vénéré. Ce qui aurait dû être oublié à jamais ressurgit par la seule volonté de l’inextinguible soif de pouvoir qu’est celle de l’homme, menaçant le fragile équilibre de tout ce qui est. Le Roi Elhmor l’usurpateur, Kerek Galdine, mage noir d’Idhelheim, sont de ceux qui convoitent le Manuscrit des Anciens, alors que Khaynes le Roi Sanglant se prépare à l’invasion et à la destruction de toute chose. Au milieu des complots, des guerres et des histoires qui façonnent ce monde, une poignée d’êtres, à la convergence improbable, à la force et aux intentions imprédictibles, se lancent dans une quête dont l’issue pourrait à jamais changer la face du monde…..

Chronique

Un royaume où les secrets sont loi. Un royaume où le roi est un usurpateur. Où Eminaelle, grande guerrière est prête à tout pour protéger sa noble amie. Quel rapport? me direz-vous. Un secret qui peut coûter des vies. Des vies qui se perdront par cupidité. C’est ainsi que cela se passe dans les royaumes fantastiques. Des vies pour un objet bien secret. Que représente t-il? Pourquoi tant de détermination à l’acquérir?

Nous assistons à des batailles rudes. Parfois des batailles-éclair menées par des hommes, des personnages fantastiques. Dans un monde quasi féérique où les royaumes convoitent le même objet. Des trahisons. Des alliances plus ou moins respectées. Des mésalliances. Le rythme est soutenu. Des rebondissements qui mettent en lumière l’âme de l’homme. Pas forcément le côté sympathique. Nous apprenons l’origine des onze royaumes. Une histoire magique. Magnifique. Digne des grandes salles de cinéma. Les descriptions sont détaillées et belles. La lecture est addictive tant les évènements sont nombreux et titillent notre curiosité. La magie des mots. La magie des lieux nous emportent dans ce monde fantastique et nous adorons.

Kyan Rogh – L’artéfact insoupçonné nous présente des mondes incroyables. Des mondes où la paix est chèrement acquise.  Des mondes où la paix et la guerre se vivent avec la même passion. Avec la même frénésie. C’est un roman fort. Beau. Un roman qui permet de chercher avec des personnages incroyables, entiers, forts, l’artefact insoupçonné.

Note 18/20

9791022784412   Autoédition    594 p.     26,30€

Publié dans romans, Saga

Les roses et les oranges – Le diable s’invite à dîner – Francine Godin-Savary -2018

Quatrième de couverture

Quelques années faites de calme et de bonheur simple, sont passées depuis le quarante cinquième anniversaire de Paul et l’acceptation de son compagnon par tous ses enfants. Le châtelain de Warcliffe aurait aimé que cela continue, mais c’est sans compter sur le destin qui a, de nouveau, décidé de jouer avec sa famille et lui-même. C’est tout d’abord l’une des jumelles Eva qui se fait agresser dans Londres. Kevin, son fils adoptif qui fuit avec sa maîtresse, abandonnant le foyer conjugal. Jonah qui a de mauvaises fréquentations. Le summum est atteint lorsque tous apprennent la maladie incurable de la femme de Stephan. Seuls Barbara, Raphaël et Larry mènent une vie tranquille mais pour ce dernier, est-ce vraiment le cas?

Chronique

La nouvelle génération semble connaître un peu de répit. Une routine faite de petits tracas. En somme, une vie normale. Le destin a-t-il enfin décidé de les laisser tranquilles? Pour combien de temps? Cependant, ce dernier a plus d’un tour dans son sac et sait le rappeler aux gens, sans aucun état d’âme.

Une lecture aisée nous fait découvrir la dernière génération qui a survécu à toutes les turpitudes. Une génération qui a survécu aux coups du sort. Au fil de la lecture, nous découvrons une vie faite de secrets tus. Des secrets qui rongent l’humain au plus profond de lui. N’est-il pas plus simple de tout dire pour enfin mettre fin à la malédiction de cette famille si atypique? Pour cette dernière, la descente aux enfers sera de nouveau au rendez-vous. Est-ce vraiment une malédiction? N’est-il pas temps de rompre cette ronde de secrets qui détruit tout? N’est-ce pas le moment pour repartir d’un bon pied et d’offrir à la génération à venir un avenir serein?

Dans les roses et les oranges – le diable s’invite à dîner, aucune tare ne sera épargnée à la famille. La poly sexualité sera partout présente. Le diable s’incruste au sein de cette famille et saborde tout autour des membres. Il s’y incruste contre vents et marées. Il ne leur épargnera rien.  Quand finira t-il par les laisser tranquilles?  Quand lèvera t-il cette poisse qui colle à la peau des jeunes qui tiennent à s’affranchir de tout pour n’en faire qu’à leur tête? Un héritage familial qui jusqu’à présent ne leur a pas réussi. Un jour peut-être…

Note 18/20

9781034807390    Evidence Editions    428 p.   18,99€

Publié dans Saga

Les roses et les oranges – T.2 – le secret des Warcliffe – Françoise Godin-Savary

Quatrième de couverture

Quelques années après le suicide de Peter, de nombreuses épreuves viennent encore frapper le domaine de Warcliffe. Entre deux pertes irréparables et un secret pesant, Paul, Stephan, Larry, leurs frères, sœurs et amis vont être mis à rude épreuve. Mais parfois, de situations qui paraissent désespérées, naissent un bonheur inattendu.

Mon Avis

Les années sont passées sur le domaine Warcliffe. Les épreuves continuent d’éprouver la famille. Cependant, la nouvelle génération reprend les rênes, guère épargnée par la vie et ses injustices. C’est le moment des questions. Des aveux. Des vérités. Cette nouvelle génération sera t-elle de taille à affronter le passé? A pardonner les anciens secrets? A les comprendre? A faire face à l’inéluctable? Le temps des explications est peut-être venu dans cette famille complexe. Une malédiction s’acharnerait-elle contre elle?

Nous retrouvons le cours de la vie avec son lot de surprises, de douleur, de larmes, de confidences incroyables dans les roses et les oranges – le secret de Warcliffe. La vie est-elle un éternel recommencement? Que réserve l’avenir à cette jeune génération qui semble encore plus malmenée que l’ancienne? C’est peut-être le  moment d’affronter les vieux démons.

A travers les mots, les pages, nous suivons les questionnements, les doutes, les coups de sort de cette famille déjà bien éprouvée. Les mots sont forts. Secs. Tendres. Pudiques. Ils nous font plonger dans le cœur, l’esprit, les souvenirs de cette famille. Ils sont beaux, ces mots qui nous transportent dans ce monde où l’homosexualité paraît être une calamité. Une finalité. Une acceptation de soi. Des autres. Une identité plus ou moins acceptée. Une merveilleuse malédiction pour certains. Et s’il s’agissait d’une famille bien en avance sur son époque? Et s’il s’agissait tout simplement de faire la paix avec soi-même? Avec l’histoire de la famille? De se tourner vers l’avenir en toute sérénité?

Ma note 18/20

9791034801176  Evidence Editions    Collection Freyja   404 p.   18€