Les roses et les oranges – T.2 – le secret des Warcliffe – Françoise Godin-Savary

Quatrième de couverture

Quelques années après le suicide de Peter, de nombreuses épreuves viennent encore frapper le domaine de Warcliffe. Entre deux pertes irréparables et un secret pesant, Paul, Stephan, Larry, leurs frères, sœurs et amis vont être mis à rude épreuve. Mais parfois, de situations qui paraissent désespérées, naissent un bonheur inattendu.

Mon Avis

Les années sont passées sur le domaine Warcliffe. Les épreuves continuent d’éprouver la famille. Cependant, la nouvelle génération reprend les rênes, guère épargnée par la vie et ses injustices. C’est le moment des questions. Des aveux. Des vérités. Cette nouvelle génération sera t-elle de taille à affronter le passé? A pardonner les anciens secrets? A les comprendre? A faire face à l’inéluctable? Le temps des explications est peut-être venu dans cette famille complexe. Une malédiction s’acharnerait-elle contre elle?

Nous retrouvons le cours de la vie avec son lot de surprises, de douleur, de larmes, de confidences incroyables dans les roses et les oranges – le secret de Warcliffe. La vie est-elle un éternel recommencement? Que réserve l’avenir à cette jeune génération qui semble encore plus malmenée que l’ancienne? C’est peut-être le  moment d’affronter les vieux démons.

A travers les mots, les pages, nous suivons les questionnements, les doutes, les coups de sort de cette famille déjà bien éprouvée. Les mots sont forts. Secs. Tendres. Pudiques. Ils nous font plonger dans le cœur, l’esprit, les souvenirs de cette famille. Ils sont beaux, ces mots qui nous transportent dans ce monde où l’homosexualité paraît être une calamité. Une finalité. Une acceptation de soi. Des autres. Une identité plus ou moins acceptée. Une merveilleuse malédiction pour certains. Et s’il s’agissait d’une famille bien en avance sur son époque? Et s’il s’agissait tout simplement de faire la paix avec soi-même? Avec l’histoire de la famille? De se tourner vers l’avenir en toute sérénité?

Ma note 18/20

9791034801176  Evidence Editions    Collection Freyja   404 p.   18€

Publicités

Les roses et les oranges – T.1 – La déferlante – Francine Godin-Savary – 2018

Quatrième de couverture

Devon, Angleterre, 1932. La grande guerre s’est éloignée et la jeunesse a soif de plaisirs et de revanche sur la mort. Françoise et Florence Henrisson sont bien belles. Elles sont aussi jumelles  et s’amusent des garçons qui les courtisent  en échangeant leurs tenues vestimentaires. Puis, Mark, leur frère, va revenir de son exil suisse et tout va changer. Les amourettes passagères vont être balayées  pour laisser place au grand amour qu’il a toujours eu pour Paul qu’il n’a pourtant pas revu depuis de longues années.

Mon avis

L’entre-deux guerres. Une famille recueille un jeune orphelin. Une timide amitié se noue. Une amitié enfantine. Une amitié traversée par la vie. Par la séparation. Par les aléas de la vie au manoir. Une vie au manoir pleine de surprises bonnes ou mauvaises.

Les roses et les oranges – T.1 – La déferlante nous raconte l’amour sous toutes ses formes. Avec ou sans interdits. Avec folie. Des amours d’adolescents. Fortes. Folles. Débordantes. Qui n’a jamais fait de folie par amour? Qui n’a pas écouté, au moins une fois, son cœur plutôt que sa raison? L’histoire d’un amour interdit. Stigmatisé par une société « bien pensante ». Est-il toujours facile d’éprouver un amour proscrit? Comment faire pour aimer à la folie en toute discrétion? L’histoire d’un regard social qui salit un amour profond. Que faire? Que dire face à une société qui entre les deux guerres, respire la joie de vivre, l’insouciance et qui refuse ce qui n’est pas la norme?

Les roses et les oranges – T. 1 – La déferlante nous entraine dans une belle histoire d’amour. Avec force. Avec pudeur. Un amour qui torture. Un amour qui blesse et fait fondre l’amant. L’amour qui rend presque inaccessible l’être aimé. C’est avec beaucoup de pudeur que le sujet de l’homosexualité est abordée. Avec humanité. Avec beaucoup de tendresse. Comme la vie peut être dure pour ces personnes jugées asociales! Comment peuvent-elles s’aimer en dépit de la stigmatisation? Comment faire face à tous ces sentiments qui déferlent dans le cœur? Dans l’âme?

Les roses et les oranges -T.1 – La déferlante est un beau roman qui présente la vie de l’entre deux guerres avec une société qui est tout ce qu’il y a de plus actuel. Une société stigmatisante. Une société qui rejette tout ce qui ne rentre pas dans un moule. Un roman très émouvant.

Ma note 17/20

9782378770501  Editions les Lys bleus   329 p.  20,60€

 

 

Parfum de femmes océanes – Chris Ravéri – 2018

Quatrième de couverture

Gwendoline, jeune armatrice et patron de pêche dans le port Breton de Guilvinec, est amoureuse de l’océan depuis sa plus tendre enfance. Elle commande un chalutier avec un équipage exclusivement féminin. Sa beauté naturelle séduit aussi bien les hommes que les femmes. Eprise de liberté, elle concoure à la reconnaissance réelle de l’égalité professionnelle entre les sexes.

Elle aime la vie et affronte ses aleas, comme l’océan, passionnément et courageusement. Une rencontre l’amène à découvrir l’amour homosexuel. Son mentor disparu, son rand-père, Merlin, continue à la soutenir de l’au-delà. Mais, les difficultés de son métier et sa liaison l’entrainent sur des voies inhabituelles et insoupçonnées. Sera-t-elle capable de s’en sortir indemne?

 

Mon avis

J’avoue que j’y suis allée sur la pointe des pieds car la romance n’est pas du tout ma tasse de thé. Je ne suis pas du tout amatrice d’histoire d’amour. Mais, je souhaitais sortir de maParfums-de-femmes-oceanes zone de confort. Ce qui permet de faire des découvertes. Ce roman raconte une aventure de femmes.

Une histoires de femmes fortes. Libres. Elles viennent d’horizons différents et partent à l’aventure. Une histoire d’amour du vingt et unième siècle. Amour de femmes d’une grande force. En apparence. Mais, si fragiles. A travers cette histoire, on découvre la vie de marins-pêcheurs. Une vie très prenante. Qui se lie aux éléments. Très dure. Mais ô combien exaltante. Ce monde d’hommes. Cette sphère où gravitent très peu de femmes.

Les mots sont simples. Les chapitres ne sont pas trop longs. Gwen vit sa vie de femme à toute vitesse et découvre l’homosexualité. L’amour à trois. Tout simplement. L’amourParfums-de-femmes-oceanes peut paraître parfois exigeant. Il oblige souvent à des choix plus ou moins difficiles. Quelle que soit la force d’un être humain, il succombe presque toujours aux exigences imposées par le cœur.  Ce qui est le cas de Gwen , de ses amies.

Ce livre plaira beaucoup aux amateurs d’histoires d’amour. Il s’adresse à un public averti. Un roman facile à lire malgré quelques longueurs dans les descriptions. Une histoire d’amour qui vous fera traverser l’Europe. A lire pour rêver.

Ma note 14/20

ISBN 9782355196638  Ed. France Libris  251 p.  Broché 14,90€