Publié dans Jeunesse

L’île qui tombait dans la mer – Sabine Milella – 2013

Quatrième de couverture

Kirya, petite fille du Pacifique sud, découvre que son île n’est plus le paradis qu’elle croyait… Heureusement, une rencontre inattendue va soulager sa peine et l’aider à surmonter un grand changement.

Mon avis

Vivre sur une île au milieu de l’océan est un rêve pour une enfant comme Kitya. Mais, quand son île subit le sort de toutes les îles du monde, à savoir, le changement climatique. La vie de Kirya devient un cauchemar. Jusque là insouciante, elle se pose des questions. Que se passe t-il dans son île? Pourquoi tant de bouleversements? Est-ce définitif? Que vont-ils devenir elle, sa familles et les autres familles?

L’île qui tombait dans la mer aborde avec finesse le difficile sujet du changement climatique. C’est une belle façon d’aborder le sujet avec un enfant, de recueillir ses paroles, ses idées. Un moment de complicité Parent-enfant, nourri et enrichi par l’imagination de ce dernier. Les illustrations sont superbes ainsi que les couleurs franches et éclatantes.  Ces couleurs s’assombrissent au fil des pages, mais restent superbes. Les traits des personnages sont très doux. Bien que ce livre soit recommandé pour les plus de huit ans, il peut être lu par les parents pour des enfants plus jeunes ou ouvrir une discussion autour des superbes dessins. un moment de partage familial. Des milliers de questions en perspective.

l’île qui tombait dans la mer permet de satisfaire la curiosité des enfants et de comprendre la société dans laquelle ils vivent. Peut-être auraient-ils des solutions? Il est vrai qu’ils ont une imagination débordante qui peut parfois surprendre. Un autre thème peut aussi être abordé, par exemple à l’école: L’exil. Partir. Tout quitter. Comment réagiraient-ils? Que voudraient-ils emporter? Pourquoi? Une belle manière d’aborder l’actualité..

Ma note 19/20

9782343020655  Ed. L’Harmattan  45 p.   10€

Publicités