La noirceur des étoiles – livre 1 – Les yeux noirs – Jessica Naide – 2018

Quatrième de couverture

L’univers est vaste, la Nature n’y a plus sa place, et la Deuxième Ethnie n’y voit que source de profit et de conquêtes. N’étant plus le bienvenu dans la plupart des galaxies, le capitaine Iwata Kazuya arpente l’univers en compagnie de son équipage à bord de son vaisseau le Sekai. Jusqu’au jour où son voyage lui fait croiser la route d’un vaisseau en perdition et qu’il sauve d’une mort certaine un jeune homme à la mémoire évanouie.

Le passé à ses trousses, et confronté à lui-même, Kazuya peut-il faire confiance à cet homme qui ignore d’où il vient et ce dont il est capable? Des souvenirs douloureux aux visions prophétiques, Kazuya tentera à ses côtés de répondre à la question qui le hante depuis toujours: dans un univers où la Nature n’est plus qu’une légende, pourquoi celle-ci continue-t-elle de l’appeler sans relâche?

Mon avis

C’est le titre qui m’a interpelée. Quel rapport entre des yeux et des étoiles noirs? La réponse apparait dès les premières pages. Un vaisseau dans ce monde d’étoiles. Un jeune homme aux yeux noirs seul dans un vaisseau abandonné. C’est juste le début de l’histoire. On entre de plein pied dans une scène ubuesque. Très drôle. Une scène où deux personnes se rencontrent. Se découvrent. Se mesurent du regard. Doutes. Confiance ou pas? Peu à peu Kazuya apprend à connaître son nouvel invité Sotcha. Qui est cet homme? D’où vient-il? Où a t-il appris tout ce qu’il sait?

Au fur et à mesure de la lecture, les personnages se livrent au lecteur. Les batailles se suivent et ne se ressemblent pas. On découvre un monde qui n’a rien à envier aux mille et une nuits. Un monde séparé en Ethnies. Un monde où l’amour est un apprentissage. Une manière de baisser sa garde face à l’autre. Un amour qui accepte d’offrir sa confiance. Son corps. Son cœur. Mais, est-ce raisonnable? Dans ce monde spécifique, cet amour est-il réel? Est-ce l’antichambre de la trahison?

La noirceur des étoiles – livre 1 – les yeux noirs est un roman envoûtant. Qui vous traverse. Qui vous renverse et vous entraine dans le sillage des personnages. Dans le sillage de leur force. De leur faiblesse. Un roman qui fait remonter des émotions très fortes. Vous rencontrez des personnages d’une force, d’une fragilité au-delà des mots. Des personnages pour qui la nature est un rêve. Peut-être une réalité. Une probable possibilité. Des personnages qui cherchent à la trouver.  A communiquer avec elle. A être la nature. Est-ce un rêve qui se réalisera? Kazuya la rencontrera t-elle enfin?

La noirceur des étoiles – livre 1 – les yeux noirs est un roman qui se lit d’une traite. Les pages, les chapitres défilent dans ce monde de chaos où l’homme retrouve son âme. Ses désirs. L’amour. Le tout dans une extrême douceur malgré la violence environnante. Un superbe roman.

Ma note 18/20

9782956385318  381 p. 18€ broché

Publicités

Une plume sur l’épaule – Viviane – Illustrations Lea Moulin – 2018

Quatrième de couverture

De retour d’un voyage, Charles offre à sa fille un livre fabuleux. En le feuilletant au creux d’un chêne centenaire, Mylène s’évade dans un monde magique et se lie d’amitié avec des rapaces. Un voyage initiatique durant lequel elle va découvrir le secret du peuple Sioux, sa sagesse et son harmonie avec la nature

Mon avis

Mylène est une petite fille comme les autres. Elle a un petit frère qu’elle supporte juste un petit peu. Des parents très pris par leur emploi respectif. Heureusement qu’elle a une passion: la lecture qui l’aide à s’évader. A rêver.

Une plume sur l’épaule emporte les enfants dans un beau rêve. Oui, quel est l’enfant qui n’a jamais voulu partir au loin? A la rencontre de nouveaux êtres? Sauver le Monde?  Les Mondes? Mylène a pu vivre cela grâce à son ami Tekao. Elle découvre un univers qu’elle n’aurait jamais imaginé. Un univers où la nature est reine. Où la nature est respectée. Les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain. Dans notre monde actuelle, la nature est torturée. En constante révolte. Une plume sur l’épaule apprend aux futurs adultes à la respecter.

Une plume sur l’épaule est un très beau livre. La couverture est épaisse et l’illustration superbe. Les chapitres sont courts et introduits par un chêne. Un beau livre pour les enfants à partir de 8 ans. Je pense qu’il peut être mis entre les mains de tous les enfants. Ce qui augure, pour les tous petits, de beaux moments de complicité avec leurs parents. Et pour les grands. Pourquoi ne pas retrouver avec plaisir son âme d’enfant? Pour moi, ce fut le cas. Cerise sur le gâteau, à la fin du roman, il y a des images, des textes qui prolongent l’évasion du lecteur. Les enfants apprécieront…. Les adultes aussi….

Ma note 18/20

9782378734169  Ed. Ex Aequo  Coll. Saute-mouton 69 p.  8€