Arthur Cauquin au Yémen – Alain Bonnand – 2020

Quatrième de couverture

Arthur creuse des trous au Yémen pour le compte d’un grand groupe. Laurence, sa maîtresse, se trouve à Orléans. Ils s’aiment de loin grâce à Internet et un matériel qu’ils finissent par utiliser très bien…Cela dit, l’échange électronique a des limites. C’est le printemps et Laurence, qui d’habitude ne croque pas la vie à moitié, se morfond beaucoup. Même la lecture de Raymond Queneau ne l’aide plus à patienter. Qu’est-ce qu’Arthur, soucieux du plaisir de son amie, va bien pouvoir inventer pour que passent agréablement les deux mois qui les séparent de son retour ?Une histoire pimentée, qui nous transporte en 2006 quand les amoureux découvraient avec l’ordinateur, un micro et une caméra portatifs, les joies et permissions de l’échange à distance.

Chronique

De nos jours, des couples qui vivent à distance sont nombreux. Il n’est pas toujours facile d’entretenir la flamme. Ce n’est pas Arthur qui dira le contraire. Lui qui travaille au Yémen, à des milliers de kilomètres de sa femme. Son épouse avec qui il entretient la flamme de leur amour, par webcam interposée. Modernité oblige.

Un couple très éloigné géographiquement. Une flamme à entretenir. Des fantasmes à assouvir d’un côté comme de l’autre. Un couple complice dans cette aventure cyber amoureuse. Des échanges complices, gages d’un profond amour. De l’humour. Deux êtres qui s’aiment et dont la distance n’entame en rien les plaisirs sexuels. Au contraire. Arthur fait tout ce qu’il peut pour échanger des moments de profonde tendresse avec sa femme, malgré la distance.

Au fil de la lecture, nous découvrons un couple profondément amoureux. D’une grande complicité. Comment faire pour ne pas se perdre dans cet éloignement? Dans cette grande et longue période d’éloignement physique et géographique.  Comment entretenir les fantasmes afin que  l’Orient se rapproche de la France? Afin que la distance ne détruise pas le couple?  Le texte est beau. Léger. Fort. La lecture est ludique. Une très belle complicité.

Note 17/20

9791097594       Serge Safran Editeur     224 p.    17,90€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s